Monday, March 4, 2024
HomeLE PRÉLÈVEMENT BRUTAL D'ORGANES EN CHINEDes chirurgiens en Chine ont extrait les cœurs des prisonniers avant leur...

Des chirurgiens en Chine ont extrait les cœurs des prisonniers avant leur mort notamment celui des Musulmans

Des chirurgiens en Chine ont extrait les cœurs des prisonniers avant leur mort.

Selon une nouvelle étude australienne, les chirurgiens en Chine ont extrait les cœurs des détenus condamnés à mort avant qu’ils ne soient en état de mort cérébrale.

L’étude de l’Université Nationale Australienne, publiée mardi dans l’American Journal of Transplantation, a examiné des milliers de publications médicales chinoises parues au fil des décennies pour démontrer que les chirurgiens engagés par l’État étaient utilisés pour tuer des détenus par le biais d’opérations de transplantation d’organes.

Alors que les registres officiels chinois montrent que les détenus étaient en état de mort cérébrale avant le prélèvement des organes, les chercheurs de l’étude affirment que ce n’est pas le cas.

Il s’agit toutefois de la première enquête exhaustive démontrant que les prisonniers étaient encore en vie lorsque leurs cœurs et leurs poumons ont été prélevés sur la table d’opération dans les hôpitaux d’État et militaires chinois. Selon les conclusions de l’enquête, les chirurgiens agissaient comme des bourreaux et non comme des pelotons d’exécution, ce qui constitue une violation de l’éthique médicale internationale.

“Nous avons constaté que les médecins étaient devenus les bourreaux au nom de l’État et que la méthode d’exécution était l’ablation du cœur, ” a déclaré Matthew Robertson, co-auteur de l’étude et chercheur en doctorat.

Pour en savoir plus :

https://www.afr.com/world/asia/surgeons-executed-chinese-prisoners-for-organs-anu-study-20220404-p5aam0

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments